vamp

vamp

vamp [ vɑ̃p ] n. f.
• 1921; mot angl. amér. (1918); abrév. de vampire
Type de femme fatale et irrésistible (à l'origine, type du cinéma). Des vamps. Un sourire de vamp. « Elle avait l'air bonne fille aujourd'hui et pas vamp du tout » (Queneau).

vamp nom féminin (anglais vamp, abréviation de vampire) Actrice de cinéma qui jouait les rôles de femme fatale. Familier. Type de femme fatale.

vamp
n. f. Fam. Femme fatale.

⇒VAMP, subst. fém.
A. — CIN. Rôle cinématographique représentant un personnage de femme fatale, souvent perverse et sans scrupules; p. ext., actrice qui a le physique pour interpréter ce genre de rôle. Vamp des années trente. Pendant l'entre-deux-guerres les vamps peuplèrent les rêves de toute une génération. Pour elles, des hommes se ruinèrent ou se tuèrent. Contre elles, les ligues puritaines hurlèrent à la mort (Le Nouvel Observateur, 13 avr. 1966, p. 44, col. 2).
En compos. Marilyn Monroe poupée lascive, blonde et satinée, à l'ombre de sa prestigieuse carrière de vamp-enfant (Télérama, 18 mars 1981, p. 31, col. 3).
Au masc., rare, vieilli. ,,Vampire des films de terreur, au sens criminologique`` (GIRAUD 1956). Il y a peu de temps encore les héros des films se classaient, comme ceux de la Comedia [sic] dell'Arte, par emplois définis: il y avait le « vamp », le vilain, l'ingénu et le jeune premier (CAVALCANTI, C.M., 1925, p. 99, ds GIRAUD 1956). Femme fatale. Cette fois-ci, c'est le vamp! la femme fatale qui sème autour d'elle le désordre dans les cœurs (Cl. BERTON, Nouv. Litt., 13 oct. 1928, ds GIRAUD 1956).
B. — P. ext., fam. Femme fatale, irrésistible, belle et séductrice, généralement perverse et sans scrupules. Poignante inutilité de n'importe quelle femme, même cent fois plus belle, plus magnétique que Gina; les poètes seront toujours déçus par les vamps (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 358).
P. métaph. Oui, mort le pauvre diable! Encore une victime de l'Académie, cette vamp dévorante, toujours fiancée et toujours veuve (ARNOUX, Rêv. policier amat., 1945, p. 233).
En appos. Femmes vamp. Les frimas sont à notre porte et il faut songer à vêtir les futures mères pour l'hiver. Selon que vous soyez une mère enfant ou une mère vamp, nous vous avons choisi trois tenues (Le Point, 8 sept. 1980, p. 29, col. 1).
P. plaisant. [À propos d'un homme] C'était [Dargelos] la vamp de l'école. Il nous éblouissait, nous écrasait, nous éclaboussait de son luxe moral et développait en nous ce fameux complexe d'infériorité (COCTEAU, Portr.-souv., 1935, p. 112).
Prononc. et Orth.:[]. Plur. des vamps. Étymol. et Hist. 1921 « femme fatale » (Cinémag., 9 sept., 29/1 ds GIRAUD 1956). Empr. à l'anglo-amér. vamp, abrév. de l'angl. vampire corresp. au fr. vampire. L'angl. vampire, qui était empl. p. anal. pour désigner une personne se livrant au harassement et à l'exploitation des autres ou à diverses extorsions (NED), a servi à désigner une femme usant de ses pouvoirs de séduction pour exploiter les hommes (1903 vampire, 1911 vamp ds NED Suppl.2), d'où son empl. pour désigner un rôle cinématographique représentant ce type de personnage féminin (1918, ibid., s.v. vamp et vampire) et, p. ext. une actrice propre à l'interpréter, comme Theda Bara dont le rôle dans le film A Fool there was (1915) tiré de la nouv. de Rudyard Kipling The Vamp est peut-être à l'orig. de la propagation du terme (Ch. FORD, Histoire populaire du cinéma, 1955 ds Le Cin. amér., p. 247, note 2; cf. aussi MONTV. Cin.1987). Fréq. abs. littér.:11.
DÉR. Vamper, verbe trans., fam. a) Essayer de séduire quelqu'un au moyen de procédés de vamp. L'épouse de l'industriel, qui croit que son mari la trompe, met au point diverses tactiques destinées à vamper le volage (Les Lettres fr., 11 juin 1969, p. 17, col. 1). Au passif. Être séduit par (une vamp). L'inspecteur Bourrel a failli être « vampé » par l'attirante Claudine Coster qui se jouait du cœur des hommes avec une facilité diabolique (La Croix, 6 mai 1972, p. 22, col. 4). Part. passé en empl. adj. Charmé, séduit par (une vamp). Un ami permet au jeune don Juan « vampé » de faire le point sur les difficultés et les contradictions de l'adolescence (L'Express, 20 nov. 1967 ds GILB. 1980). b) P. ext. Faire du charme à quelqu'un afin d'obtenir quelque chose. L'autobus passe, il était plein, mais j'ai vampé le receveur et je suis montée (QUENEAU, Exerc. style, 1947, p. 135). Au passif. Être séduit, charmé par. On est vampé par Klein. Sans doute à cause de son efficacité, de sa force de rouleau compresseur (Le Nouvel Observateur, 24 mai 1967, p. 32, col. 1). [], (elle) vampe []. 1re attest. 1923 (Cinémagazine, 23 mars, 490 b ds HÖFLER Anglic.); de vamp, dés. -er, peut-être d'apr. l'anglo-amér. to vamp « user de son charme, se comporter en séducteur ou en séductrice » (1904 ds NED Suppl.2) puis, trans. et le plus souvent en parlant d'une femme, « séduire, subjuguer, réduire à la soumission par ses charmes » (1918, ibid.).
BBG. — QUEM. DDL t. 6 (s.v. vamper), 37.

vamp [vɑ̃p] n. f.
ÉTYM. 1921, J. Giraud; mot anglo-amér., 1918; abrév. de vampire.
Fam. Femme fatale et irrésistible (d'abord, type du cinéma). || Des vamps. || Un sourire de vamp.
0 Elle avait l'air bonne fille aujourd'hui et pas vamp du tout.
R. Queneau, le Dimanche de la vie, p. 170.
DÉR. Vamper.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • vamp — vamp …   Dictionnaire des rimes

  • Vamp — may refer to:* VaMP, the first autonomous car that drove long distances in traffic * Vamp (band), a Norwegian folk music band * Vamp (character), in the Metal Gear series of games. * Vamp (Gobots), in Gobots toyline and cartoon. * Vamp (comics),… …   Wikipedia

  • vamp — Bendroji  informacija Kirčiuota forma: vámp Rūšis: naujai skolintos šaknies žodis Kilmė: anglų, vamp. Pateikta: 2012 09 15. Atnaujinta: 2013 10 05. Reikšmė ir vartosena Apibrėžtis: vampyriško stiliaus (mada; moteris: gundanti, fatališka, panašios …   Lietuvių kalbos naujažodžių duomenynas

  • Vamp — Sm kühle, verführerische Frau erw. fremd. Erkennbar fremd (20. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus ne. vamp, dieses eine Kurzform von ne. vampire Vampir . Die Bezeichnung entsteht im amerikanischen Stummfilm zu Beginn des 20. Jhs.; Ausgangspunkt ist… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • vamp — vamp1 [vamp] n. [ME vampe < OFr avampié < avant, before + pié, pied, foot < L pes (gen. pedis), FOOT] 1. the part of a boot or shoe covering the instep and, in some styles, the toes: see OXFORD 2. [< the v.] a) something patched up or …   English World dictionary

  • Vamp — Vamp, n. [OE. vampe, vaumpe, vauntpe, F. avantpied the forefoot, vamp; anat before, fore + pied foot, L. pes. See {Advance}, {Van} of an army, and {Foot}.] [1913 Webster] 1. The part of a boot or shoe above the sole and welt, and in front of the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • vamp — Ⅰ. vamp [1] ► NOUN 1) the upper front part of a boot or shoe. 2) (in jazz and popular music) a short, simple introductory passage, usually repeated several times until otherwise instructed. ► VERB 1) (vamp up) informal repair or improve. 2) …   English terms dictionary

  • vamp|y — «VAM pee», adjective, vamp|i|er, vamp|i|est. = vampish. (Cf. ↑vampish) …   Useful english dictionary

  • Vamp — Vamp, v. i. To advance; to travel. [Obs.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Vamp — Vamp, v. t. [imp. & p. p. {Vamped} (?; 215); p. pr. & vb. n. {Vamping}.] To provide, as a shoe, with new upper leather; hence, to piece, as any old thing, with a new part; to repair; to patch; often followed by up. [1913 Webster] I had never much …   The Collaborative International Dictionary of English


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»